Directeur d'exploitation viticole

Directeur d'exploitation viticole

Le directeur d'exploitation met en œuvre la stratégie de l'entreprise. Il est responsable de la gestion technique, commerciale et administrative de l'exploitation.
Autre dénomination : Responsable d'exploitation

Le directeur d'exploitation travaille dans une exploitation viticole, en général sous la responsabilité des propriétaires du domaine. Il travaille fréquemment en relation avec le terrain, et peut être amené à effectuer des déplacements en France ou à l'étranger pour promouvoir ses vins.

VOIR LES FORMATIONS VOIR LES DÉBOUCHÉS

NOMBRE D'ÉTABLISSEMENTS 40 voir les details

FORMATIONS 2

description image

Quelles sont les missions ?

Le directeur d'exploitation a la responsabilité technique de l'exploitation :
  • Il suit l'ensemble de la production vigne et vin, en termes de quantité et de qualité.
  • Avec l'appui du directeur technique ou conjointement du chef de culture et du maître de chai, il décide de la mise en place de nouvelles techniques de conduite du vignoble et des techniques de vinification.
Lorsque la production de vin n'est pas directement vendue à une société de négoce, le directeur d'exploitation assure également la gestion commerciale de l'exploitation (parfois réservée au gérant ou au propriétaire) :
  • Il met en place la politique de vente et les stratégies marketing et de communication.
  • Il gère les relations avec les clients (propositions tarifaires, offres commerciales, opérations de fin d'année, organisation de dégustations, visite du vignoble) et prospecte de nouveaux clients.
  • Il développe des projets visant à améliorer la notoriété de l'exploitation.
Le directeur d'exploitation assure également la gestion administrative et la gestion globale de l'exploitation :
  • Il met en place les moyens techniques, humains et financiers afin de répondre aux nouvelles orientations.
  • Il gère les moyens structurels et les ressources humaines.
  • Il établit des tableaux de gestion, de trésorerie, de résultats et manipule l'ensemble des outils de gestion.
  • Il assure la gestion et l'encadrement de l'ensemble du personnel.
  • Il organise des réunions d'information et de formation pour accompagner le personnel dans les nouvelles orientations.

Compétences et qualités

Le directeur d'exploitation doit disposer de réelles connaissances en production vitivinicole ainsi qu'en gestion d'entreprise. Un esprit critique, de la pédagogie et un pouvoir de persuasion sont indispensables à la définition de nouvelles orientations stratégiques et à leur application en interne. Son intérêt pour la relation commerciale et sa connaissance des marchés et des circuits de distribution sont par ailleurs nécessaires à la promotion des vins en externe. La maîtrise de l'anglais est souvent demandée lorsque l'entreprise exporte.

Les perspectives d'évolution

Le directeur d'exploitation peut travailler sur un autre type d'exploitation (exploitation plus importante en surface ou directeur de plusieurs domaines). Il devra dans ce cas faire preuve de capacité d'adaptation.

J’ai commencé avec 57 hectares et le domaine fait aujourd’hui 94 hectares avec 7 AOP.

Pierre Millet, Directeur d'exploitation viticole en Maine-et-Loire

Comment êtes-vous devenu directeur d'exploitation viticole ?


Après le bac et un BTA (Brevet de technicien agricole) viticulture-œnologie, j'ai été conseiller technique dans une coopérative viticole puis directeur d'une coopérative de vinification. J'occupe mon poste actuel de directeur d'exploitation viticole en Anjou depuis 19 ans. Mais aujourd'hui, la formation demandée est le plus souvent ingénieur.


Quelles sont vos responsabilités ?


Je suis responsable du bon fonctionnement de l'exploitation. Je suis chargé d'organiser, de planifier et de sécuriser le travail des six salariés. Avec les saisonniers, l'effectif peut monter à vingt-cinq personnes. Je suis également responsable de la politique d'achats et des résultats économiques. Avec le propriétaire du domaine, nous nous fixons chaque année des objectifs à atteindre et les moyens à mettre en œuvre.


Qu'est-ce-qui vous plaît dans votre métier ?


Il est en perpétuelle évolution. J'ai commencé avec 57 hectares et le domaine fait aujourd'hui 94 hectares avec sept appellations d'origine protégée. Chaque millésime est différent, c'est-ce qui fait l'intérêt de ce métier. Il faut être bon technicien, mais aussi savoir manager, écouter et être bon observateur. Avec des surfaces toujours plus importantes et le développement de la vente directe, les domaines viticoles auront de plus en plus besoin de ce type de profil.

VEGETAUX

Faire pousser des plantes, travailler la terre, vivre au grand air… Tous les métiers liés aux grandes cultures, à l’horticulture et la vigne.

Source : ANEFA Association Nationale pour l'Emploi et la Formation en Agriculture loganefa.gif 9 rue de la Rochefoucauld - 75009 Paris 01 46 07 37 25 www.anefa.org

Les formations pour devenir Directeur d'exploitation viticole

Les formations existent en formation scolaire ou en apprentissage suivant les etablissements.

Voir toutes les formations possibles
    {{#element}}
  • {{type_label}}
    {{sub_titre}}

    {{eta_titre}}

  • {{/element}}
    {{#element}}

    {{titre}}

    {{adresse}}
    {{code_postal}} {{ville}}
    {{#horaires}}
    {{{horaires}}}
    {{/horaires}} {{#site_url}} {{/site_url}}

    {{zone_label}}

    {{#caracteristics}}

    Établissement {{ name }}

    {{/caracteristics}}
      {{#type_list}}
    • {{name}}
    • {{/type_list}}
    {{#languages_list}}

    Langues

    {{languages_list}}

    {{/languages_list}}

    {{section_européenne}}

    {{#activites_list}}

    Activités

    {{activities_list}}

    {{/activites_list}}



    {{/element}}

    Ces métiers peuvent aussi t’intéresser

    Laure MARTIN-LAUTENBERG, secrétaire viti-vinicole, Saint-Aignan (33)

    J’élabore et mets en œuvre la stratégie commerciale et marketing de l’entreprise.

    Lire l’interview Laure MARTIN-LAUTENBERG, secrétaire viti-vinicole, Saint-Aignan (33)

    Jean-Philippe PROUVAT, Agent de chai Puissalicon (34)

    Ce que j’apprécie vraiment, c'est la polyvalence dont on doit faire preuve.

    Lire l’interview Jean-Philippe PROUVAT, Agent de chai Puissalicon (34)

    Emmanuel BERREZ, Agent viticole dans le Jura

    C’est un métier très varié, qui part du végétal pour aller jusqu’à la commercialisation.

    Lire l’interview Emmanuel BERREZ, Agent viticole dans le Jura

    Nicolas Malbert, Agent tractoriste en Gironde

    La machine est pilotée par informatique.

    Lire l’interview Nicolas Malbert, Agent tractoriste en Gironde

    Philippe PONS, Maître de chai St Génies de Fontedit (34)

    Il est important de prendre connaissance de l’évolution technologique en matière de vinification.

    Lire l’interview Philippe PONS, Maître de chai St Génies de Fontedit (34)

    Ces univers peuvent aussi t’intéresser

    Etablissement

    3 ans au lycée agricole :

    L'enseignement s'appuie sur métier et intègre des périodes de formation en entreprise. Ce diplôme peut aussi se préparer en apprentissage.

    SECONDE PROFESSIONELLE
    SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE
    CAPA

    PREMIÈRE
    PROFESSIONNELLE
    AGROÉQUIPEMENT

    TERMINAL
    PROFESSIONNELLE
    AGROÉQUIPEMENT

    BAC PRO
    AGROÉQUIPEMENT

    Etablissement

    3 ans au lycée agricole :

    L'enseignement s'appuie sur métier et intègre des périodes de formation en entreprise. Ce diplôme peut aussi se préparer en apprentissage.

    SECONDE PROFESSIONELLE
    SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE
    CAPA

    PREMIÈRE
    PROFESSIONNELLE
    AGROÉQUIPEMENT

    TERMINAL
    PROFESSIONNELLE
    AGROÉQUIPEMENT

    BAC PRO
    AGROÉQUIPEMENT