Conducteur d'engins en entreprise de travaux

Conducteur d'engins en entreprise de travaux

Le conducteur d'engins en entreprise de travaux agricoles maîtrise tous les engins et équipements nécessaires pour la préparation des terres, la protection des cultures, l'épandage, la taille des arbres fruitiers et des vignes, la récolte ainsi que les travaux d'aménagement des terres et des eaux.

VOIR LES FORMATIONS VOIR LES DÉBOUCHÉS

NOMBRE D'ÉTABLISSEMENTS 272 voir les details

FORMATIONS 1

description image

Quelles sont les missions ?

Le conducteur d'engins en entreprise de travaux agricoles maîtrise tous les engins et équipements nécessaires pour la préparation des terres, la protection des cultures, l'épandage, la taille des arbres fruitiers et des vignes, la récolte ainsi que les travaux d'aménagement des terres et des eaux : moissonneuse, automoteur, tracteur, ensileuse, vendangeuse, télescopique, porte-engins, benne, quad, épandeur, épareuse...
Le conducteur de ces matériels respecte le mode d'emploi des machines, les règles de sécurité et les consignes en cas d'incident. Il est chargé de maintenir les engins en bon état de propreté et de participer à leur entretien.
Le conducteur prépare les tracteurs, automoteurs, les outils portés, trainés, remorqués de travail du sol, de semis, de pulvérisation / épandage et de récolte, et s'assure du bon état général du matériel qui lui est confié.

  • Il convoie les engins et matériels sur la route d'un chantier à l'autre et les utilise dans les règles de sécurité des personnes, de l'environnement avec une conduite économe en carburant.
  • Il règle et paramètre les engins et équipements en fonction des conditions agronomiques et météorologiques, suit les consignes de travail des guides techniques et qualité, et rapporte les difficultés rencontrées.
  • Il enregistre les informations liées aux travaux et peut être en relation avec le client.
  • Il utilise les technologies embarquées.

Les formations pour devenir Conducteur d'engins en entreprise de travaux

Les formations existent en formation scolaire ou en apprentissage suivant les etablissements.

Voir toutes les formations possibles
{{#element}}
  • {{type_label}}
    {{sub_titre}}

    {{eta_titre}}

  • {{/element}}
    {{#element}}

    {{titre}}

    {{eta_sub_titre}}
    {{eta_titre_admin}}
    {{adresse}}
    {{code_postal}} {{ville}}
    {{#horaires}}
    {{{horaires}}}
    {{/horaires}} {{#site_url}} {{/site_url}}

    {{zone_label}}

    {{#caracteristics}}

    {{ name }}

    {{/caracteristics}}
      {{#type_list}}
    • {{name}}
    • {{/type_list}}
    {{#languages_list}}

    Langues

    {{languages_list}}

    {{/languages_list}}

    {{section_européenne}}

    {{#activites_list}}

    Activités

    {{activities_list}}

    {{/activites_list}}
    {{/element}}

    Condition d’exercice

    De juin à décembre, selon les régions et les productions, le conducteur d'engins en entreprise de travaux agricoles est fortement mobilisé sur les travaux de récolte et d'épandage. Son rôle est alors essentiel dans la bonne exécution des travaux et la qualité de la prestation, ce qui l'oblige parfois à travailler de nuit et les fins de semaines au plus fort de la saison des récoltes.

    Les périodes d'hiver sont consacrées à des travaux connexes d'aménagement rural, d'entretien des espaces ainsi qu'à la maintenance des engins et des matériels.

    Compétences et qualités

    Le conducteur d'engins a les compétences pour comprendre le fonctionnement et le réglage des matériels, ainsi que pour assurer l'entretien courant et prévenir les incidents. Il se tient informé de l'évolution des techniques : pilotage, guidage, réglage et programmation.
    Ses connaissances en agronomie lui permettent d'assurer l'exécution des travaux dans les conditions déterminées entre l'entreprise et son client, et dans le respect des plannings. Il est capable d'analyser les problèmes et de prendre les décisions en conséquence. Il reflète l'image de son entreprise vis-à-vis de la clientèle avec laquelle il peut être en contact.

    Les perspectives d'évolution

    Le conducteur d'engins peut évoluer vers des emplois de chef d'équipe ou responsable de chantier au sein d'une entreprise. Il peut aussi s'orienter vers les métiers de l'agroéquipement liés à la distribution-réparation du matériel ou vers une entreprise agricole, une coopérative ou une entreprise industrielle. Une compétence reconnue en technique et en gestion de travaux doublée d'une formation complémentaire en gestion, lui permettent de créer ou reprendre une entreprise de travaux agricoles.

    On vit au rythme des saisons et des travaux : on façonne la nature et on apprivoise les machines.

    Cyril TURBOUT, Conducteur d'engins entreprise de travaux agricoles à Briouze (61)

    Quel est votre parcours professionnel ?

     

    Enfant, j'étais impressionné par les matériels de l'entreprise de travaux agricoles, voisine de l'exploitation familiale. J'ai donc tout naturellement suivi des formations axées sur l'agroéquipement : 3ème technologique, BEP puis Bac pro. J'ai intégré L'ETA à l'âge de 15 ans, lors de ma formation, en alternance, puis j'ai été embauché en tant que conducteur d'engins. Aujourd'hui, je suis moi-même tuteur d'un apprenti. Cette expérience a été très enrichissante et formatrice.

     

     

    En quoi consiste votre métier ?

     

    Je réalise des travaux très différents selon les saisons : ensilage, épandage de chaux, semis de maïs et de blé, pressage, travail de la terre, récolte. Dans ce métier, on vit au rythme des saisons et des travaux : on façonne la nature et on apprivoise les machines. Parfois, je suis aussi en relation avec les clients pour leur proposer de nouvelles prestations.

     

     

    Qu'est-ce qui vous plait dans l'exercice de votre métier ?

     

    Je travaille souvent seul et j'apprécie l'autonomie pour la maîtrise du chantier et des finitions. Je ne m'ennuie jamais. Conducteur d'engins agricoles est un métier où la réflexion est permanente pour suivre les évolutions technologiques du matériel. Il est indispensable de s'intéresser au matériel dès qu'il entre dans la cour. Les formations sont d'ailleurs importantes pour maîtriser leurs utilisations.

    Conduite

    AGROEQUIPEMENT

    Mécanique, électronique, robotique… L’agriculture est entrée dans une nouvelle ère grâce à la technologie et au numérique. Des métiers pour une agriculture de précision, connectée, performante et respectueuse de l’environnement.

    Source : ANEFA Association Nationale pour l'Emploi et la Formation en Agriculture loganefa.gif 9 rue de la Rochefoucauld - 75009 Paris 01 46 07 37 25 www.anefa.org

    Ces métiers peuvent aussi t’intéresser

    Lucas PETIT - Technicien démonstrateur

    J’aime me déplacer toutes les semaines : travailler dans un bureau, ce n’est pas pour moi.

    Lire cet article Lucas PETIT - Technicien démonstrateur

    Laure TOULOUSE - Conductrice de travaux en entreprise de travaux agricoles

    J’ai choisi ce métier pour les responsabilités et la diversité des activités.

    Lire cet article Laure TOULOUSE - Conductrice de travaux en entreprise de travaux agricoles

    Cyril TURBOUT - Conducteur d'engins agricoles

    Dans ce métier, on vit au rythme des saisons et des travaux : on façonne la nature et on apprivoise les machines.

    Lire cet article Cyril TURBOUT - Conducteur d'engins agricoles

    Boris DUCORNET - Mécanicien / Technicien

    De mes interventions dépendent la qualité de la récolte attendue par le client et la compétitivité de l’entreprise.

    Lire cet article Boris DUCORNET - Mécanicien / Technicien

    Stéphane DELEMAR, Cariste au sein de la SICA de Maugio (34), station de conditionnement de pommes fruitières (12 000 à 15 000 tonnes par an).

    J’aime la conduite d’engins ainsi que les travaux d’entretien et de réparations courantes.

    Lire cet article Stéphane DELEMAR, Cariste au sein de la SICA de Maugio (34), station de conditionnement de pommes fruitières (12 000 à 15 000 tonnes par an).

    Ces univers peuvent aussi t’intéresser

    Etablissement

    3 ans au lycée agricole :

    L'enseignement s'appuie sur métier et intègre des périodes de formation en entreprise. Ce diplôme peut aussi se préparer en apprentissage.

    SECONDE PROFESSIONELLE
    SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE
    CAPA

    PREMIÈRE
    PROFESSIONNELLE
    AGROÉQUIPEMENT

    TERMINAL
    PROFESSIONNELLE
    AGROÉQUIPEMENT

    BAC PRO
    AGROÉQUIPEMENT

    Etablissement

    3 ans au lycée agricole :

    L'enseignement s'appuie sur métier et intègre des périodes de formation en entreprise. Ce diplôme peut aussi se préparer en apprentissage.

    SECONDE PROFESSIONELLE
    SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE
    CAPA

    PREMIÈRE
    PROFESSIONNELLE
    AGROÉQUIPEMENT

    TERMINAL
    PROFESSIONNELLE
    AGROÉQUIPEMENT

    BAC PRO
    AGROÉQUIPEMENT