Chef de culture pépinière

Chef de culture pépinière

Le chef de culture organise l'ensemble des opérations techniques liées à la production de végétaux en vue d'atteindre les objectifs quantitatifs et qualitatifs fixés par le responsable d'entreprise.
Autre dénomination : Responsable pépinière

Le chef de culture travaille soit dans une pépinière de jeunes plants, soit dans une pépinière d'élevage (développement de végétaux préalablement fournis), généralistes ou spécialisées (domaine forestier, ornemental ou viticole). La culture des plantes peut se faire en pleine terre ou en hors-sol (végétaux en conteneurs). Le chef de culture exerce son activité essentiellement en plein air. Très autonome, il doit atteindre, avec son équipe, les objectifs de quantité et de qualité définis par le dirigeant.

VOIR LES FORMATIONS VOIR LES DÉBOUCHÉS

NOMBRE D'ÉTABLISSEMENTS 114 voir les details

FORMATIONS 2

description image

Quelles sont les missions ?

Le chef de culture planifie et supervise les travaux en pépinières :
• Il programme les activités dans l'année selon les objectifs de vente.
• Il prévoit le travail quotidien, le répartit en fonction du personnel et du matériel disponible et s'assure de la bonne réalisation des tâches confiées.
• Il veille à l'entretien du matériel.
• Il observe chaque jour les végétaux en culture afin de détecter d'éventuelles anomalies telles que des maladies.

Le chef de culture participe à la gestion courante de l'entreprise :
• En lien avec la direction, il intervient dans le recrutement et encadre le personnel : relevé des heures travaillées, accueil et formation des nouveaux salariés
• En relation avec les fournisseurs, il gère les stocks de matériels, l'approvisionnement en engrais, en produits phytosanitaires et prépare les commandes de plants.
• Il transmet les bons de commande et d'expédition au service administratif de l'entreprise. Il est responsable de la qualité des produits lors de l'expédition.
• Il propose éventuellement au chef d'entreprise de nouvelles productions de végétaux ou des modifications de techniques de travail dans le but d'améliorer la rentabilité.

Le chef de culture peut également être amené à intervenir dans la vente directe des produits.

Les formations pour devenir Chef de culture pépinière

Les formations existent en formation scolaire ou en apprentissage suivant les etablissements.

Voir toutes les formations possibles
{{#element}}
  • {{type_label}}
    {{sub_titre}}

    {{eta_titre}}

  • {{/element}}
    {{#element}}

    {{titre}}

    {{eta_sub_titre}}
    {{eta_titre_admin}}
    {{adresse}}
    {{code_postal}} {{ville}}
    {{#horaires}}
    {{{horaires}}}
    {{/horaires}} {{#site_url}} {{/site_url}}

    {{zone_label}}

    {{#caracteristics}}

    {{ name }}

    {{/caracteristics}}
      {{#type_list}}
    • {{name}}
    • {{/type_list}}
    {{#languages_list}}

    Langues

    {{languages_list}}

    {{/languages_list}}

    {{section_européenne}}

    {{#activites_list}}

    Activités

    {{activities_list}}

    {{/activites_list}}
    {{/element}}

    Compétences et qualités

    Le chef de culture dispose de connaissances solides sur les végétaux et en agronomie.
    Il est capable de réaliser l'ensemble des opérations qu'il confie aux ouvriers. Il sait utiliser au mieux les compétences du personnel et, pédagogue, peut transmettre son expérience. Il maîtrise l'outil informatique utile à la gestion des stocks par exemple. Très présent sur le terrain, il s'implique dans le travail de son équipe.

    Les perspectives d'évolution

    Le chef de culture, s'il développe des aptitudes au conseil et à la communication, peut accéder au poste de commercial ou de responsable de rayon (jardinerie, grande distribution),en se spécialisant dans la vente de végétaux.
    Une autre spécialisation est également envisageable dans le domaine du paysage et des espaces verts (chef d'équipe paysagiste, conducteur de travaux).
    Après l'acquisition de compétences en économie et en gestion, il pourra aussi choisir de s'installer en tant que chef d'entreprise.

    L’entreprise pour laquelle je travaille produit des jeunes plants de cultures ornementales.

    Thierry BOUTEILLER, Chef de culture pépinière en Vendée

    Comment avez-vous intégré la filière horticole ?


    Après un BEPA agricole, j'ai occupé différents postes dont celui de salarié agricole. Je me suis orienté par goût personnel vers la filière horticole où j'ai commencé comme ouvrier en pépinière. Puis, j'ai gravi les échelons : chef d'équipe, agent hautement qualifié, contremaître, puis chef de culture depuis 8 ans.


    En quoi consiste votre métier ?


    L'entreprise pour laquelle je travaille produit des jeunes plants de cultures ornementales ou d'arbustes à partir de boutures ou de graines. Nos clients sont des jardineries, des grossistes, des collectivités ou des particuliers. Je suis chargé d'organiser le travail d'une quinzaine de personnes pour l'implantation des cultures, leur entretien, l'arrachage et l'expédition. J'assure également l'approvisionnement en jeunes plants ou boutures. Je travaille aussi dans les pépinières avec les équipes.


    Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?


    Outre des compétences techniques et une bonne connaissance des plantes, il faut aimer manager et savoir prendre des responsabilités. C'est-ce que j'apprécie le plus dans ce métier. Cela nécessite de transmettre son savoir et d'être à l'écoute, notamment des jeunes qui peuvent apporter de nouvelles idées.

    Horticulture

    VEGETAUX

    Faire pousser des plantes, travailler la terre, vivre au grand air… Tous les métiers liés aux grandes cultures, à l’horticulture et la vigne.

    Source : ANEFA Association Nationale pour l'Emploi et la Formation en Agriculture loganefa.gif 9 rue de la Rochefoucauld - 75009 Paris 01 46 07 37 25 www.anefa.org

    Ces métiers peuvent aussi t’intéresser

    Sabrina BOUTTIER, Chef de cultures horticoles en Maine-et-Loire

    Je suis responsable d’une gamme de produits depuis l’arrivée des jeunes plants jusqu’à la préparation…

    Lire cet article Sabrina BOUTTIER, Chef de cultures horticoles en Maine-et-Loire

    Yann ESNAULT - Agent arboricole à Champigny (Maine et Loire)

    Les méthodes de travail changent d’une année à l’autre et les techniques de production évoluent.

    Lire cet article Yann ESNAULT - Agent arboricole à Champigny (Maine et Loire)

    Stéphane GABORIT, chef de cultures sous serres, Saint-Gemme-de-Martaillac (47)

    Sur le plan technique, je contrôle le développement de la végétation et le bon fonctionnement…

    Lire cet article Stéphane GABORIT, chef de cultures sous serres, Saint-Gemme-de-Martaillac (47)

    Dominique BOUHIER, Agent de pépinière en Vendée

    On intervient sur le choix des couleurs et la forme des végétaux. Je suis comme le Designer de l’arbre !

    Lire cet article Dominique BOUHIER, Agent de pépinière en Vendée

    Damien METAIS, Agent de cultures légumières Challes (72)

    J’apprécie de travailler en plein air et j’aime le contact avec le vivant.

    Lire cet article Damien METAIS, Agent de cultures légumières Challes (72)

    Ces univers peuvent aussi t’intéresser

    Etablissement

    3 ans au lycée agricole :

    L'enseignement s'appuie sur métier et intègre des périodes de formation en entreprise. Ce diplôme peut aussi se préparer en apprentissage.

    SECONDE PROFESSIONELLE
    SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE
    CAPA

    PREMIÈRE
    PROFESSIONNELLE
    AGROÉQUIPEMENT

    TERMINAL
    PROFESSIONNELLE
    AGROÉQUIPEMENT

    BAC PRO
    AGROÉQUIPEMENT

    Etablissement

    3 ans au lycée agricole :

    L'enseignement s'appuie sur métier et intègre des périodes de formation en entreprise. Ce diplôme peut aussi se préparer en apprentissage.

    SECONDE PROFESSIONELLE
    SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE
    CAPA

    PREMIÈRE
    PROFESSIONNELLE
    AGROÉQUIPEMENT

    TERMINAL
    PROFESSIONNELLE
    AGROÉQUIPEMENT

    BAC PRO
    AGROÉQUIPEMENT