Chef de culture horticole

Chef de culture horticole

Le chef de culture organise l'ensemble des opérations techniques liées à la production de végétaux en vue d'atteindre les objectifs quantitatifs et qualitatifs fixés par le responsable d'entreprise.
Autre dénomination : Responsable de culture horticole
VOIR LES FORMATIONS VOIR LES DÉBOUCHÉS

NOMBRE D'ÉTABLISSEMENTS 114 voir les details

FORMATIONS 2

description image

Quelles sont les missions ?

Le chef de culture horticole met en œuvre le plan de production :
• Il établit un planning d'activités (prévision des temps de travaux et ordre de priorité des interventions). Il répartit le travail et donne les consignes au personnel pour la journée.
• Il définit et améliore les techniques de production et s'assure de la présence du matériel et des approvisionnements nécessaires à la production (engrais, produits phytosanitaires).

Le chef de culture horticole supervise et participe aux travaux de culture :
• Il programme les commandes des automatismes (système de ferti-irrigation), vérifie quotidiennement la bonne tenue des conditions de production (relevé informatique des données hygrométriques intérieures et extérieures...).
• Il observe l'état des plantes dans les serres (insectes, maladies) et établit son diagnostic pour l'application éventuelle de traitements ou exécute lui-même cette tâche, selon le cas.
• Il supervise la réalisation des travaux (arrachage, replantation)et, si besoin, forme le personnel aux opérations (ébourgeonnage, rempotage). Le chef de culture horticole participe à la gestion de l'entreprise :
• Il collecte les données technico-économiques permettant l'établissement du plan de production et le pilotage des activités et participe au choix des espèces et des variétés.

Le chef de culture horticole peut être amené à organiser la récolte, le conditionnement, la conservation, le stockage et, éventuellement, les premières opérations de mise en marché.

Les formations pour devenir Chef de culture horticole

Les formations existent en formation scolaire ou en apprentissage suivant les etablissements.

Voir toutes les formations possibles
{{#element}}
  • {{type_label}}
    {{sub_titre}}

    {{eta_titre}}

  • {{/element}}
    {{#element}}

    {{titre}}

    {{eta_sub_titre}}
    {{eta_titre_admin}}
    {{adresse}}
    {{code_postal}} {{ville}}
    {{#horaires}}
    {{{horaires}}}
    {{/horaires}} {{#site_url}} {{/site_url}}

    {{zone_label}}

    {{#caracteristics}}

    {{ name }}

    {{/caracteristics}}
      {{#type_list}}
    • {{name}}
    • {{/type_list}}
    {{#languages_list}}

    Langues

    {{languages_list}}

    {{/languages_list}}

    {{section_européenne}}

    {{#activites_list}}

    Activités

    {{activities_list}}

    {{/activites_list}}
    {{/element}}

    Condition d’exercice

    Le chef de culture horticole travaille dans une exploitation ou exceptionnellement au sein d'une collectivité territoriale. Il exerce sous l'autorité de l'exploitant avec lequel il est en contact permanent. Il opère le plus souvent sur des productions hors-sol, sous abri (serres ou tunnels), ou sur des productions de plein champ et par conséquent en plein air. Ses tâches varient selon la plante et les saisons. Son rythme de travail varie en fonction des conditions climatiques (période de gel) et/ ou des périodes de fêtes (ventes plus importantes).

    Compétences et qualités

    Le chef de culture horticole dispose de solides connaissances techniques sur les végétaux (fonctionnement d'une plante, amendements, nourriture). Il est capable de réaliser l'ensemble des opérations qu'il confie au personnel. Il est pédagogue afin de transmettre son expérience et possède des qualités humaines pour encadrer le personnel. Il maîtrise l'outil informatique. Il fait preuve de dextérité et surtout d'un grand sens de l'observation. Il est également endurant physiquement et supporte les conditions de travail en serre (chaleur, humidité...).

    Les perspectives d'évolution

    Le chef de culture horticole, après l'acquisition de compétences en économie et en gestion, peut devenir directeur d'exploitation ou choisir de s'installer en tant que chef d'entreprise.
    S'il développe des aptitudes au conseil et à la communication, un poste de technico-commercial est également envisageable.

    Je suis responsable d’une gamme de produits depuis l’arrivée des jeunes plants jusqu’à la préparation…

    Sabrina BOUTTIER, Chef de cultures horticoles en Maine-et-Loire

    Quel est votre parcours professionnel ?

     

    Après un BEPA, un Bac Pro et un BTS Productions horticole, j'ai été embauchée par une entreprise de production de fleurs comme agent horticole. J'ai ensuite rapidement évolué vers le poste de responsable de serre.

     

     

    En quoi consiste votre travail ?

     

     

    L'entreprise commercialise des potées florales pour les jardineries et la grande distribution. Je suis responsable d'une gamme de produits depuis l'arrivée des jeunes plants jusqu'à la préparation de la commande : repiquage, rempotage, distançage, effeuillage... Je travaille avec une équipe qui varie de 2 à 10 personnes selon les tâches à effectuer.

     

     

    Qu'est-ce qui vous plaît dans ce métier ?

     

     

    J'ai toujours eu envie de travailler au contact des plantes et de la nature. C'est un métier très varié qui permet aussi d'être en équipe. Il faut donc savoir observer les plantes, mais aussi communiquer avec les collègues pour faire évoluer les pratiques.

     

    Horticulture

    VEGETAUX

    Faire pousser des plantes, travailler la terre, vivre au grand air… Tous les métiers liés aux grandes cultures, à l’horticulture et la vigne.

    Source : ANEFA Association Nationale pour l'Emploi et la Formation en Agriculture loganefa.gif 9 rue de la Rochefoucauld - 75009 Paris 01 46 07 37 25 www.anefa.org

    Ces métiers peuvent aussi t’intéresser

    Anne HALLEGOUET, Agent serriste Guipavas (Finistère)

    C'est un travail passionnant, qui évolue d'année en année au même rythme que les techniques culturales.

    Lire cet article Anne HALLEGOUET, Agent serriste Guipavas (Finistère)

    Damien METAIS, Agent de cultures légumières Challes (72)

    J’apprécie de travailler en plein air et j’aime le contact avec le vivant.

    Lire cet article Damien METAIS, Agent de cultures légumières Challes (72)

    Yann ESNAULT - Agent arboricole à Champigny (Maine et Loire)

    Les méthodes de travail changent d’une année à l’autre et les techniques de production évoluent.

    Lire cet article Yann ESNAULT - Agent arboricole à Champigny (Maine et Loire)

    Thierry BOUTEILLER, Chef de culture pépinière en Vendée

    L’entreprise pour laquelle je travaille produit des jeunes plants de cultures ornementales.

    Lire cet article Thierry BOUTEILLER, Chef de culture pépinière en Vendée

    Carole SALMON - Agent serriste à St-Benoît-sur-Loire (Loiret)

    J’ai trouvé ma voie avec ce métier. Cultiver et ramasser de beaux légumes, c’est agréable.

    Lire cet article Carole SALMON - Agent serriste à St-Benoît-sur-Loire (Loiret)

    Ces univers peuvent aussi t’intéresser

    Etablissement

    3 ans au lycée agricole :

    L'enseignement s'appuie sur métier et intègre des périodes de formation en entreprise. Ce diplôme peut aussi se préparer en apprentissage.

    SECONDE PROFESSIONELLE
    SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE
    CAPA

    PREMIÈRE
    PROFESSIONNELLE
    AGROÉQUIPEMENT

    TERMINAL
    PROFESSIONNELLE
    AGROÉQUIPEMENT

    BAC PRO
    AGROÉQUIPEMENT

    Etablissement

    3 ans au lycée agricole :

    L'enseignement s'appuie sur métier et intègre des périodes de formation en entreprise. Ce diplôme peut aussi se préparer en apprentissage.

    SECONDE PROFESSIONELLE
    SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE
    CAPA

    PREMIÈRE
    PROFESSIONNELLE
    AGROÉQUIPEMENT

    TERMINAL
    PROFESSIONNELLE
    AGROÉQUIPEMENT

    BAC PRO
    AGROÉQUIPEMENT