Directeur technique (viti-œno)

Directeur technique (viti-œno)

Rattaché à la direction de l'exploitation, le directeur technique est le responsable de la conduite de la vigne et du chai, depuis la production de raisin jusqu'aux expéditions.

Le directeur technique travaille dans les exploitations viticoles importantes, dans les groupements d'exploitations viticoles, dans les sociétés de négoce ou les caves coopératives. Il encadre le chef de culture et le maître de chai. Autonome, le directeur technique travaille principalement sur le terrain.


VOIR LES FORMATIONS VOIR LES DÉBOUCHÉS

NOMBRE D'ÉTABLISSEMENTS 37 voir les details

FORMATIONS 1

description image

Quelles sont les missions ?

Assisté par le chef de culture, le directeur technique a la responsabilité de la vigne :
• Il supervise l'ensemble des travaux viticoles (taille, traitements, vendanges).
• Il peut mettre en œuvre la politique de culture raisonnée et développer la traçabilité des opérations sur la vigne.
• En étroite collaboration avec le directeur d'exploitation, il détermine des pistes d'amélioration, définit les nouvelles techniques culturales à mettre en place et les investissements à réaliser.

Assisté par l'œnologue ou le maître de chai, le directeur technique est responsable de la production des vins :
• Il supervise l'ensemble des travaux du chai (vinification, élevage, stockage, mise en bouteille).
• En étroite collaboration avec le directeur d'exploitation, il optimise la production des vins en terme de coût, de délais, de qualité et de quantité.
• Il est responsable de l'application des démarches qualité.
• Il définit le planning de la mise en bouteille et collabore avec le directeur commercial pour planifier les expéditions.
Il est le garant de la bonne gestion du personnel, des moyens de production et de la qualité des produits.

Les formations pour devenir Directeur technique (viti-œno)

Les formations existent en formation scolaire ou en apprentissage suivant les etablissements.

Voir toutes les formations possibles
{{#element}}
  • {{type_label}}
    {{sub_titre}}

    {{eta_titre}}

  • {{/element}}
    {{#element}}

    {{titre}}

    {{eta_sub_titre}}
    {{eta_titre_admin}}
    {{adresse}}
    {{code_postal}} {{ville}}
    {{#horaires}}
    {{{horaires}}}
    {{/horaires}} {{#site_url}} {{/site_url}}

    {{zone_label}}

    {{#caracteristics}}

    {{ name }}

    {{/caracteristics}}
      {{#type_list}}
    • {{name}}
    • {{/type_list}}
    {{#languages_list}}

    Langues

    {{languages_list}}

    {{/languages_list}}

    {{section_européenne}}

    {{#activites_list}}

    Activités

    {{activities_list}}

    {{/activites_list}}
    {{/element}}

    Compétences et qualités

    Le directeur technique possède des connaissances techniques et théoriques en viticulture et en œnologie. En veille sur les évolutions techniques du secteur, il est également une force de proposition pour la direction. Une connaissance des démarches qualités est aujourd'hui indispensable pour ce métier.

    Les perspectives d'évolution

    Le directeur technique peut évoluer vers un poste de directeur général ou directeur d'exploitation. Pour cela, il devra acquérir ou renforcer ses connaissances en économie viticole, en commerce et en gestion. Il devra aussi développer ses capacités d'analyse et de prise de décision pour définir les stratégies d'évolution de l'exploitation. Il peut également avoir la responsabilité de plusieurs domaines.

    Dans la vigne, chaque millésime est différent et chaque année il faut s’adapter.

    Sabrina Pernet, directrice technique d'un domaine de grands crus du Médoc

    Qu'est-ce qui vous plaît dans ce métier ?


    J'aime ce métier où L'on travaille en équipe sur ce produit d'artisanat qu'est le vin. De plus on finit toujours par le partager avec son prochain dans des conditions très conviviales. C'est un métier rythmé par les saisons, au contact de la nature. Les campagnes se succèdent et ne se ressemblent pas. Il règne toujours une part d'incertitude à laquelle il faut s'adapter lorsque l'on travaille sur du vivant comme la vigne et le vin. Cela nous permet de rester modeste et de relativiser un peu le sens de la vie. Chaque année est un nouveau challenge.
    D'autre part c'est un métier complet, qui recouvre l'ensemble de la filière : depuis la production de raisin jusqu'à la table du consommateur en passant par la transformation agroalimentaire du raisin en vin.


    Quel est votre parcours ?


    J'ai toujours souhaité travailler dans la viticulture bien que je ne sois pas d'origine agricole. Dès la seconde, je suis entré dans un lycée agricole et j'ai poursuivi en intégrant l'ENITA*, une école nationale d'ingénieur en agriculture. Je suis également titulaire du DNO* qui est une spécialisation utile pour travailler dans le vin.
    *ENITA : Ecole Nationale d'Ingénieurs des Travaux Agricoles
    *DNO : Diplôme National d'œnologie



    Vignes et vins

    VEGETAUX

    Faire pousser des plantes, travailler la terre, vivre au grand air… Tous les métiers liés aux grandes cultures, à l’horticulture et la vigne.

    Source : ANEFA Association Nationale pour l'Emploi et la Formation en Agriculture loganefa.gif 9 rue de la Rochefoucauld - 75009 Paris 01 46 07 37 25 www.anefa.org

    Ces métiers peuvent aussi t’intéresser

    Jean-Michel MONNIER, œnologue indépendant dans le Maine-et-Loire

    C’est un vrai travail de création de cuvées qui répondent à la demande des consommateurs.

    Lire cet article Jean-Michel MONNIER, œnologue indépendant dans le Maine-et-Loire

    Muriel MEAUDE - Assistante administrative et commerciale en Gironde

    Il faut avoir le sens du contact avec la clientèle et aimer faire découvrir les produits.

    Lire cet article Muriel MEAUDE - Assistante administrative et commerciale en Gironde

    Laure MARTIN-LAUTENBERG, secrétaire viti-vinicole, Saint-Aignan (33)

    J’élabore et mets en œuvre la stratégie commerciale et marketing de l’entreprise.

    Lire cet article Laure MARTIN-LAUTENBERG, secrétaire viti-vinicole, Saint-Aignan (33)

    Emmanuel BERREZ, Agent viticole dans le Jura

    C’est un métier très varié, qui part du végétal pour aller jusqu’à la commercialisation.

    Lire cet article Emmanuel BERREZ, Agent viticole dans le Jura

    Frédéric WENSON, Chef de culture, Listrac (33)

    La collaboration avec l’œnologue, permet également de voir la destination du raisin et l’aboutissement…

    Lire cet article Frédéric WENSON, Chef de culture, Listrac (33)

    Ces univers peuvent aussi t’intéresser

    Etablissement

    3 ans au lycée agricole :

    L'enseignement s'appuie sur métier et intègre des périodes de formation en entreprise. Ce diplôme peut aussi se préparer en apprentissage.

    SECONDE PROFESSIONELLE
    SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE
    CAPA

    PREMIÈRE
    PROFESSIONNELLE
    AGROÉQUIPEMENT

    TERMINAL
    PROFESSIONNELLE
    AGROÉQUIPEMENT

    BAC PRO
    AGROÉQUIPEMENT

    Etablissement

    3 ans au lycée agricole :

    L'enseignement s'appuie sur métier et intègre des périodes de formation en entreprise. Ce diplôme peut aussi se préparer en apprentissage.

    SECONDE PROFESSIONELLE
    SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE
    CAPA

    PREMIÈRE
    PROFESSIONNELLE
    AGROÉQUIPEMENT

    TERMINAL
    PROFESSIONNELLE
    AGROÉQUIPEMENT

    BAC PRO
    AGROÉQUIPEMENT