Conseiller de clientèle agricole en banque - assurance

Conseiller de clientèle agricole en banque - assurance

Le conseiller de clientèle agricole assure le développement, la gestion et le suivi du portefeuille de clients agricoles qui lui est confié tant sur les aspects professionnels que privés, dans les domaines bancaire et de l'assurance.

Le conseiller de clientèle travaille dans un établissement bancaire (succursale, antenne), un établissement de crédit, un cabinet (cabinet de courtage, d'agents généraux...) ou un groupe d'assurance.


Sous l'autorité d'un directeur d'agence ou d'un responsable de réseau, il s'organise de façon autonome.


Appelé à se déplacer fréquemment, le conseiller clientèle est mobile, et ses horaires sont variables.


Présent essentiellement sur le terrain, il consacre néanmoins une partie de son temps aux aspects administratifs de ses dossiers.

VOIR LES FORMATIONS VOIR LES DÉBOUCHÉS

NOMBRE D'ÉTABLISSEMENTS 136 voir les details

FORMATIONS 1

Quelles sont les missions ?

Le conseiller de clientèle gère un portefeuille de clients :
  • Il collecte des informations et analyse la situation financière (étude des bilans dans le cas des entreprises par exemple) ou le besoin de garanties de ses clients.
  • Dans le secteur des assurances, il apporte un conseil personnalisé en matière de droit et de remboursement ou de garanties, négocie et conclue la vente des contrats.
  • Dans le secteur bancaire, il accompagne le client et propose des solutions pour répondre aux difficultés rencontrées (crédit, gestion de trésorerie, audit externe, couverture d'assurance) et vend des produits et des services adaptés aux besoins de sa clientèle (placements, gestion de patrimoine...).
  • Il monte les dossiers et en réalise le suivi administratif, dans le respect de la législation et des procédures.
  • Il gère au mieux le risque, détermine le besoin de garanties de ses clients, et peut être amené à participer au recouvrement amiable.
Le conseiller de clientèle participe au fonctionnement et développement commercial de son établissement :
  • Il prend part aux activités de coordination dans son service et à l'analyse des évolutions du marché.
  • Il prospecte une clientèle potentielle par téléphone, par des visites ou au guichet.
  • Il participe aux campagnes de promotion des produits ou services de son établissement.
  • Il poursuit les objectifs de ventes de produits d'assurance, d'épargne, de collecte, de crédits et de services fixés annuellement par sa direction et révisés périodiquement.

Le conseiller de clientèle peut parfois être amené à assurer des services courants tels que des opérations de guichet (virements, chèques...) ou le règlement de sinistres simples.

Les formations pour devenir Conseiller de clientèle agricole en banque - assurance

Les formations existent en formation scolaire ou en apprentissage suivant les etablissements.

Voir toutes les formations possibles
{{#element}}
  • {{type_label}}
    {{sub_titre}}

    {{eta_titre}}

  • {{/element}}
    {{#element}}

    {{titre}}

    {{eta_sub_titre}}
    {{eta_titre_admin}}
    {{adresse}}
    {{code_postal}} {{ville}}
    {{#horaires}}
    {{{horaires}}}
    {{/horaires}} {{#site_url}} {{/site_url}}

    {{zone_label}}

    {{#caracteristics}}

    {{ name }}

    {{/caracteristics}}
      {{#type_list}}
    • {{name}}
    • {{/type_list}}
    {{#languages_list}}

    Langues

    {{languages_list}}

    {{/languages_list}}

    {{section_européenne}}

    {{#activites_list}}

    Activités

    {{activities_list}}

    {{/activites_list}}
    {{/element}}

    Compétences et qualités

    Le conseiller de clientèle dispose de connaissances en gestion et/ou en droit. Il est capable à la fois d'analyser et d'établir une synthèse. Ses aptitudes commerciales, son goût de la négociation, ainsi que son sens relationnel lui permettent d'établir une relation de confiance avec le client afin de mettre en valeur ses produits. Rigoureux, méthodique, il détient également de bonnes facultés de jugement, des capacités d'autonomie et de décision. Il se montre disponible face à des sollicitations fréquentes et variées.

    Les perspectives d'évolution

    Le conseiller de clientèle peut progresser en interne, avec le développement de ses compétences, sur des postes de responsable de crédit ou de responsable de marché.
    S'il complète son savoir-faire par des capacités à manager, il pourra également envisager de devenir directeur d'agence.

    Ce métier est très stimulant intellectuellement ; il faut être très réactif car on gère différents...

    Lydie SEIGNOUR, conseillère clientèle professionnelle agricole, Castries (34).

    Quelles sont à votre avis les qualités primordiales pour exercer votre métier ?


    Ce métier est très stimulant intellectuellement ; il faut être très réactif car on gère différents dossiers en même temps. De plus on passe continuellement d'un client à l'autre avec des problématiques différentes ce qui nécessite une bonne capacité d'analyse et d'adaptation.
    Il faut être organisé, autonome et efficace. Enfin, qualités commerciales et capacité à gérer la pression et les flux tendus sont indispensables dans ce métier.


    Comment envisagez-vous votre évolution professionnelle ?


    Je suis au poste de conseiller clientèle professionnelle depuis deux ans maintenant avec des clients agriculteurs, artisans et commerçants. Je souhaite d'abord aller jusqu'au bout de ce métier en gérant des dossiers de plus en plus importants, des PME-PMI au chiffre d'affaire conséquent. Ensuite j'aimerais évoluer soit vers un poste de responsable d'agence, également très polyvalent ou bien devenir spécialiste (assurance, analyste crédit, animation des ventes, etc). Enfin, à un moment de ma carrière, je souhaiterais rejoindre les ressources humaines et en particulier la partie formation qui est très développée dans notre groupe.



    Il faut être disponible, à l’écoute, faire preuve de diplomatie, notamment chez les agriculteurs en difficulté pour lesquels il y a une dimension plus humaine et sociale. Sur le plan technique, la compétence s’acquiert aussi au fil des années au contact des collègues, des agriculteurs, mais également grâce à l’actualisation des compétences au travers de formations.

    Conseil en agriculture

    COMMERCE ET CONSEIL

    Des métiers divers au service des agriculteurs, des exploitations agricoles et du commerce agroalimentaire.

    Source : APECITA Association pour l'Emploi des Cadres, Ingénieurs et Technicien de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire logapecita.gif 1, rue Cardinal Mercier - 75009 PARIS 01 44 53 20 20 www.apecita.com

    Ces métiers peuvent aussi t’intéresser

    Marie-Alice Bentahila, ingénieur en qualification, Belin-Béliet (33).

    J’apprécie également de travailler tant au bureau qu’à l’extérieur pour fournir des conseils concrets.

    Lire cet article Marie-Alice Bentahila, ingénieur en qualification, Belin-Béliet (33).

    Éric GAZAGNES, Agent de relation culture / Chef de région coopérative collecte approvisionnement, Muret (31).

    On est amené à travailler sur des essais de recherche, à effectuer une veille avec les instituts techniques…

    Lire cet article Éric GAZAGNES, Agent de relation culture / Chef de région coopérative collecte approvisionnement, Muret (31).

    Marie-Hélène BREHIER - Assistante administrative en entreprise de travaux agricoles à Reffuveille (50)

    Il m’a fallu apprendre à connaitre le matériel et maîtriser les termes agricoles.

    Lire cet article Marie-Hélène BREHIER - Assistante administrative en entreprise de travaux agricoles à Reffuveille (50)

    Christian FUSILLIER - Agro-économiste, consultant international

    Actuellement, je suis consultant indépendant, sur des dossiers à l’international et en France.

    Lire cet article Christian FUSILLIER - Agro-économiste, consultant international

    Laurent GOMEZ, ingénieur agro-environnement, Bordeaux (33).

    Je conseille les agriculteurs et les collectivités locales pour la protection de la ressource en eau.

    Lire cet article Laurent GOMEZ, ingénieur agro-environnement, Bordeaux (33).

    Ces univers peuvent aussi t’intéresser

    Etablissement

    3 ans au lycée agricole :

    L'enseignement s'appuie sur métier et intègre des périodes de formation en entreprise. Ce diplôme peut aussi se préparer en apprentissage.

    SECONDE PROFESSIONELLE
    SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE
    CAPA

    PREMIÈRE
    PROFESSIONNELLE
    AGROÉQUIPEMENT

    TERMINAL
    PROFESSIONNELLE
    AGROÉQUIPEMENT

    BAC PRO
    AGROÉQUIPEMENT

    Etablissement

    3 ans au lycée agricole :

    L'enseignement s'appuie sur métier et intègre des périodes de formation en entreprise. Ce diplôme peut aussi se préparer en apprentissage.

    SECONDE PROFESSIONELLE
    SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE
    CAPA

    PREMIÈRE
    PROFESSIONNELLE
    AGROÉQUIPEMENT

    TERMINAL
    PROFESSIONNELLE
    AGROÉQUIPEMENT

    BAC PRO
    AGROÉQUIPEMENT