Chargé de mission en aménagement

Chargé de mission en aménagement

Le chargé de mission réalise des études et fournit conseils et assistance aux collectivités locales et aux agriculteurs dans le cadre d'actions d'aménagement ou de développement local.

Le chargé de mission travaille dans les chambres d'agriculture, les collectivités locales, les bureaux d'étude privés, parfois spécialisés en agriculture, ou dans une organisation syndicale. Il exerce sous l'autorité d'un chef ou d'un directeur de service. Sa responsabilité est importante, celle-ci étant engagée à l'égard de la remise effective de l'étude confiée et rend nécessaire la souscription d'une assurance spécifique contre d'éventuels recours. Il est souvent intégré au sein d'équipes pluridisciplinaires (architectes, paysagistes...) dans la conduite d'études et effectue fréquemment des visites sur le terrain.

VOIR LES FORMATIONS VOIR LES DÉBOUCHÉS

NOMBRE D'ÉTABLISSEMENTS 40 voir les details

FORMATIONS 1

Quelles sont les missions ?

Le chargé de mission répond aux sollicitations ou se saisit des dossiers concernant l'agriculture et la gestion du territoire :
- Il reçoit les demandes d'agriculteurs ou de collectivités locales qui donneront lieu à un avis ou à une étude (commande pour l'étude du tracé d'une future route et ses conséquences foncières agricoles, instruction d'un permis de construire...).
- Il participe aux consultations obligatoires dans le cadre de projets particuliers.
- Il intervient auprès des instances de décision pour demander la prise en compte des intérêts agricoles, d'être associé à l'étude ou d'être tenu informé lorsqu'il prend connaissance de dossiers en cours.

Le chargé de mission élabore et instruit les dossiers :
- Il établit les devis ou les réponses aux appels d'offres d'études des collectivités locales et rédige les conventions d'études ou les cahiers des charges.
- Il remplit les procédures administratives pour les documents d'urbanisme (règlements...), éventuellement à l'aide des systèmes d'informations géographiques (SIG).
- Il calcule les indemnités éventuellement dues à un exploitant.
- Il vérifie la présence des documents nécessaires pour fonder un avis agricole (dans un dossier préalable à l'enquête publique par exemple) ou contrôle la conformité des dossiers (Plan local d'urbanisme par exemple).

Le chargé de mission informe, participe à des études, conduit des actions collectives ou individuelles :
- Il recueille des informations, les traitent et procède si besoin à une enquête individuelle spécifique.
- Il intervient sur le terrain afin de visualiser concrètement les dossiers.
- Il effectue une médiation lors de litiges (empiètements fonciers par exemple).
- Il organise ou participe à des réunions avec des élus, des gestionnaires de réseaux, des groupes d'experts et d'agriculteurs.
- Il anime des réunions d'information pour expliquer la réglementation et la législation.

Les formations pour devenir Chargé de mission en aménagement

Les formations existent en formation scolaire ou en apprentissage suivant les etablissements.

Voir toutes les formations possibles
{{#element}}
  • {{type_label}}
    {{sub_titre}}

    {{eta_titre}}

  • {{/element}}
    {{#element}}

    {{titre}}

    {{eta_sub_titre}}
    {{eta_titre_admin}}
    {{adresse}}
    {{code_postal}} {{ville}}
    {{#horaires}}
    {{{horaires}}}
    {{/horaires}} {{#site_url}} {{/site_url}}

    {{zone_label}}

    {{#caracteristics}}

    {{ name }}

    {{/caracteristics}}
      {{#type_list}}
    • {{name}}
    • {{/type_list}}
    {{#languages_list}}

    Langues

    {{languages_list}}

    {{/languages_list}}

    {{section_européenne}}

    {{#activites_list}}

    Activités

    {{activities_list}}

    {{/activites_list}}
    {{/element}}

    Compétences et qualités

    Le chargé de mission détient des connaissances techniques et de la méthode. Il sait analyser et synthétiser. Précis, soigneux et organisé, il respecte les délais d'étude et les échéances. Son sens de l'esthétisme lui permet de rendre une carte attrayante par exemple, et par là de faire preuve de pédagogie. Il est diplomate, discret, se montre proche des gens dont il connaît la culture agricole et rurale et sait se rendre disponible.

    Les perspectives d'évolution

    Le chargé de mission, s'il développe des compétences en encadrement peut envisager un poste de responsable ou de chef de service. Il peut également choisir de s'orienter vers un poste en collectivité locale, dans un bureau d'étude ou au sein d'un cabinet de consultants.

    C’est un travail de médiation et de défense des intérêts collectifs agricoles.

    Christine YODER Chargée d’études en aménagement et urbanisme en Haute-Saône

    Quel est votre parcours professionnel ?


    J’ai une formation d’ingénieur en agriculture (ISARA Lyon) que j’ai complétée par un master d’éco-conseiller à l’INSA de Strasbourg. Pendant une dizaine d’années, j’ai été responsable du programme de maîtrise des pollutions d’origine agricole à la Chambre d’agriculture de la Haute-Saône. Depuis 5 ans, je suis chargée d’études en aménagement et urbanisme


    En quoi consiste votre métier ?


    Je suis chargée des études préalables aux aménagements fonciers et je représente la Chambre d’agriculture pour les projets d’infrastructures (routes, voies ferrées) qui ont un impact sur les terres agricoles et les forêts. Je défends également la position de la Chambre d’agriculture lors de l’élaboration des projets d’urbanisme par les communes ou lors de demandes de permis de construire faites par des agriculteurs. Je peux aussi être amenée à réaliser un diagnostic préalable pour estimer l’impact d’un projet sur l’agriculture.


    Qu’appréciez-vous dans ce métier ?


    Il est très varié et permet une multitude de contacts avec les élus. C’est un travail de médiation et de défense des intérêts collectifs agricoles. Mon expérience de terrain et ma vision pratique des exploitations permettent souvent de trouver un compromis.

    Territoires

    SERVICES

    Un secteur en plein expansion, proche des citoyens et qui contribue à l'aménagement du territoire et au maintien de liens entre les personnes.

    Source : APECITA Association pour l'Emploi des Cadres, Ingénieurs et Technicien de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire logapecita.gif 1, rue Cardinal Mercier - 75009 PARIS 01 44 53 20 20 www.apecita.com

    Ces métiers peuvent aussi t’intéresser

    Baptiste PIERRE Encadrant technique en travaux paysagers/horticulture en Vendée

    C’est un métier qui nécessite de l’écoute, de la patience et l’envie de transmettre.

    Lire cet article Baptiste PIERRE Encadrant technique en travaux paysagers/horticulture en Vendée

    Philippe, Chargé de mission développement local, Parc naturel régional Nord de la France

    Mon travail consiste à mettre en œuvre les projets provenant des agriculteurs ou des élus locaux.

    Lire cet article Philippe, Chargé de mission développement local, Parc naturel régional Nord de la France

    Jimmy PAILLET, Responsable Services Espaces Verts (62)

    Dans le cadre de développement durable, nous mettons en place une gestion différenciée des espaces verts.

    Lire cet article Jimmy PAILLET, Responsable Services Espaces Verts (62)

    Ces univers peuvent aussi t’intéresser

    Etablissement

    3 ans au lycée agricole :

    L'enseignement s'appuie sur métier et intègre des périodes de formation en entreprise. Ce diplôme peut aussi se préparer en apprentissage.

    SECONDE PROFESSIONELLE
    SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE
    CAPA

    PREMIÈRE
    PROFESSIONNELLE
    AGROÉQUIPEMENT

    TERMINAL
    PROFESSIONNELLE
    AGROÉQUIPEMENT

    BAC PRO
    AGROÉQUIPEMENT

    Etablissement

    3 ans au lycée agricole :

    L'enseignement s'appuie sur métier et intègre des périodes de formation en entreprise. Ce diplôme peut aussi se préparer en apprentissage.

    SECONDE PROFESSIONELLE
    SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE
    CAPA

    PREMIÈRE
    PROFESSIONNELLE
    AGROÉQUIPEMENT

    TERMINAL
    PROFESSIONNELLE
    AGROÉQUIPEMENT

    BAC PRO
    AGROÉQUIPEMENT