Agent technique environnement

Agent technique environnement

L'agent technique environnement travaille en général dans des structures publiques (Ministère de l’Écologie, Ministère de l'Agriculture) ou parapubliques (offices nationaux, parcs naturels nationaux ou régionaux), en charge de la protection de la Nature ou d'espaces naturels spécifiques (marais, montagne, etc). Il surveille, contrôle, informe et conseille, dans L'un des trois domaines suivants : espaces protégés, faune sauvage, milieux aquatiques. Il est la personne qui fait vivre et respecter la réglementation dans sa spécialité.

L’agent technique en environnement dépend du Ministère de l’Ecologie. Selon sa spécialité, il exerce dans les parcs nationaux (espaces protégés), à l’Office National de la Chasse et le Faune Sauvage (milieux et faune sauvages), ou encore à l’Office nationale de l’eau et des milieux aquatiques. A noter qu’il est assermenté auprès des tribunaux, porte l’uniforme (vert) et une arme de service. S’il est au contact quotidien des animaux sauvages et de la nature, il travaille les week-ends et les jours fériés, éventuellement de nuit. La formation d’agent technique de l’environnement est accessible après concours. Le niveau requis pour postuler est-celui du brevet ou équivalent.
VOIR LES FORMATIONS VOIR LES DÉBOUCHÉS

NOMBRE D'ÉTABLISSEMENTS 67 voir les details

FORMATIONS 1

Quelles sont les missions ?

L’agent technique environnement a pour missions :


• Surveiller, aménager et mettre en valeur le patrimoine naturel (spécialité espaces protégés).


• Collecter les données et mener des études sur l’état des milieux naturels et des espèces animales.


• Accueillir et informer le public.


L’agent technique environnement relève les infractions dans son domaine :


• Il vérifie les permis de chasse ou de pêche et peut verbaliser le cas échéant (spécialité milieux et faune sauvage).


• Il peut participer aux côtés des forces de l’ordre à des opérations de secours et d’évacuation.

Les formations pour devenir Agent technique environnement

Les formations existent en formation scolaire ou en apprentissage suivant les etablissements.

Voir toutes les formations possibles
{{#element}}
  • {{type_label}}
    {{sub_titre}}

    {{eta_titre}}

  • {{/element}}
    {{#element}}

    {{titre}}

    {{eta_sub_titre}}
    {{eta_titre_admin}}
    {{adresse}}
    {{code_postal}} {{ville}}
    {{#horaires}}
    {{{horaires}}}
    {{/horaires}} {{#site_url}} {{/site_url}}

    {{zone_label}}

    {{#caracteristics}}

    {{ name }}

    {{/caracteristics}}
      {{#type_list}}
    • {{name}}
    • {{/type_list}}
    {{#languages_list}}

    Langues

    {{languages_list}}

    {{/languages_list}}

    {{section_européenne}}

    {{#activites_list}}

    Activités

    {{activities_list}}

    {{/activites_list}}
    {{/element}}

    Compétences et qualités

    Outre des connaissances et compétences de naturaliste (à commencer par un bon sens de l’observation) et de juriste (le droit de l’environnement est très élaboré et provient en grande partie de l’Union Européenne), l’agent technique environnement doit se maintenir en bonne forme physique. En effet, il travaille en grande partie dans des espaces naturels ouverts, en toute saison : il s’expose donc aux intempéries (pluie, vent, froid). Par ailleurs, il est régulièrement au contact du public, mais aussi de contrevenants (pollution, déchets, graffiti, …), voire de braconniers : en toute circonstance, il doit savoir se faire respecter et convaincre, au besoin contraindre par la loi, dont il est le représentant.

    Les perspectives d'évolution

    Après 4 ans de service comme agent technique de l’environnement, il est possible d’envisager de devenir Technicien de l’environnement par voie de concours interne. Une expérience d’encadrement de petites équipes (2 à 10 agents techniques) lui sera confiée. Cette position est également accessible par inscription sur liste d’aptitude, selon des conditions spécifiques à la fonction publique.

    Biodiversité

    PAYSAGE ET NATURE

    Les métiers de la nature et du paysage contribuent à l’amélioration de notre cadre de vie et à la préservation de la biodiversité.

    Source : ANEFA Association Nationale pour l'Emploi et la Formation en Agriculture loganefa.gif 9 rue de la Rochefoucauld - 75009 Paris 01 46 07 37 25 www.anefa.org

    Ces métiers peuvent aussi t’intéresser

    Jean-Baptiste, Chargé d'études valorisation agricole des déchets, Nord de la France

    Mes prochains projets portent sur l'émission de gaz à effet de serre dans les élevages et les économies d'énergie.

    Lire cet article Jean-Baptiste, Chargé d'études valorisation agricole des déchets, Nord de la France

    Ces univers peuvent aussi t’intéresser

    Etablissement

    3 ans au lycée agricole :

    L'enseignement s'appuie sur métier et intègre des périodes de formation en entreprise. Ce diplôme peut aussi se préparer en apprentissage.

    SECONDE PROFESSIONELLE
    SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE
    CAPA

    PREMIÈRE
    PROFESSIONNELLE
    AGROÉQUIPEMENT

    TERMINAL
    PROFESSIONNELLE
    AGROÉQUIPEMENT

    BAC PRO
    AGROÉQUIPEMENT

    Etablissement

    3 ans au lycée agricole :

    L'enseignement s'appuie sur métier et intègre des périodes de formation en entreprise. Ce diplôme peut aussi se préparer en apprentissage.

    SECONDE PROFESSIONELLE
    SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE
    CAPA

    PREMIÈRE
    PROFESSIONNELLE
    AGROÉQUIPEMENT

    TERMINAL
    PROFESSIONNELLE
    AGROÉQUIPEMENT

    BAC PRO
    AGROÉQUIPEMENT