Agent de cultures légumières sous serres

Agent de cultures légumières sous serres

L’ouvrier serriste réalise les opérations techniques liées à la culture spécialisée de légumes hors-sol, sous abri.


Il assure les travaux culturaux notamment la préparation des sols, la plantation, l’entretien et la protection des cultures, la récolte. Il peut participer au conditionnement des légumes. Il utilise les différents matériels et s’occupe du réglage et de l’entretien courant. Selon l’organisation de l’exploitation, il peut encadrer une équipe de travailleurs saisonniers.

L’agent serriste travaille exclusivement sous abri. Ces derniers sont généralement des serres permanentes, en verre ou en plastique, ou plus rarement des tunnels provisoires plastifiés. Intégré à une équipe, il exerce ses activités sous l’autorité directe de l’exploitant, ou sous la responsabilité d’un chef d’équipe ou d’un chef de culture. Ses activités varient selon le cycle végétatif des productions en place.
VOIR LES FORMATIONS VOIR LES DÉBOUCHÉS

NOMBRE D'ÉTABLISSEMENTS 101 voir les details

FORMATIONS 1

Quelles sont les missions ?

L’agent serriste participe aux travaux de cultures, variables selon les légumes produits :


• Il déracine les anciennes plantations, en ramasse les déchets et les brûle éventuellement.


• Il prépare les supports de cultures (pains de laine de roche).


• Il réalise les semis ou réceptionne les jeunes plants et les met en terre.


• Il intervient sur le développement de la plante : fixation des plantes en hauteur sur les fils du « bilboquet » (système de réglage du niveau des fils), effeuillage, retrait des gourmands (excroissances)…


• Il observe l’état des cultures afin de repérer d’éventuelles anomalies comme la présence d’une maladie, d’un parasite, une carence ou un excès nutritif…


• Il épand les traitements phytosanitaires, à l’aide d’un atomiseur ou d’un pulvérisateur.


Il récolte les produits des cultures, les lave, les trie, les passe à la calibreuse, les conditionne et prépare éventuellement les commandes.


L’agent serriste peut être amené à utiliser et à entretenir les différents équipements de climatisation, d’irrigation et de fertilisation :


• Il pose un film plastifié au sol et remplace les polystyrènes de soutien des pains de laine de roche afin d’éviter tout contact avec la terre.


• Il installe les tuyaux des systèmes de chauffage et d’irrigation, ainsi que les goutteurs.


• Il relève éventuellement les résultats des appareils de contrôle des conditions d’ambiance.


• Selon ses compétences, il règle quotidiennement le chauffage, l’aération et l’éclairage des serres en fonction des besoins des plantes et des consignes de son supérieur.


• Il veille au bon fonctionnement des divers éléments des équipements : pompes, vannes, ouverture /fermeture des écrans d’ombrage ou des écrans thermiques…


• Il assure la maintenance des abris : graissage de la crémaillère, blanchiment, changement de vitre, pose de joint…


• Il désinfecte régulièrement les serres et leurs équipements, savonne et rince les toitures, change les plastiques ou les verres si besoin.



Compétences et qualités

L’agent serriste connaît le développement des plantes sous abri. Son sens de l’observation lui permet de détecter tout problème dans les cultures et sa sociabilité lui permet de s’intégrer dans une équipe. Enfin, il apprécie le travail physique.

Les perspectives d'évolution

• L’agent serriste, au fur et à mesure de l’acquisition de ses connaissances, accèdera à davantage de responsabilités sur des tâches précises. S’il dispose d’une expérience de l’encadrement de personnel saisonnier, il pourra évoluer vers un poste de chef d’équipe. • Par la suite, avec des compétences avérées et un perfectionnement en techniques culturales, il pourra devenir chef de culture. • S’il est à même de gérer les orientations culturales, et s’il complète sa formation en économie et en gestion, il aura alors la capacité de s’installer en tant que chef d’exploitation de cultures légumières.

J’ai trouvé ma voie avec ce métier. Cultiver et ramasser de beaux légumes, c’est agréable.

Carole SALMON - Agent serriste à St-Benoît-sur-Loire (Loiret)

Comment êtes-vous arrivée à ce poste ?


Je suis l’une des 9 salariés à plein temps de l’EARL Légumes du Val de Loire. Cela fait plus de 20 ans. Au départ, c’était pour donner un coup de main occasionnel à la gérante de l’entreprise. Je suis finalement restée après avoir suivi une formation pour adulte.


Quelles sont vos tâches ?


Je suis ouvrière en cultures légumières hautement qualifiée. Je suis également responsable du laboratoire où une partie de la production est mise en bocaux. J’assure la vente directe de la ré- colte aux particuliers, 2 fois par semaine. Il m’arrive aussi d’aller sur les marchés d’Ile-de-France.


Qu’appréciez-vous dans ce métier ?


J’ai trouvé ma voie avec ce métier. Cultiver et ramasser de beaux légumes, c’est agréable. J’aime aussi les changements de saisons et de climat qui me permettent de toucher à tout, depuis la plantation jusqu’à la vente sur les marchés en passant par la mise en conserve. J’ap- précie la complémentarité. Certes, le travail est physique mais on s’habitue. Le fait de travailler de 6 heures à 13 heures l’été laisse une grande partie de la journée pour se détendre ; l’hiver, je profite du moindre rayon de soleil, contrairement à un travail de bureau

Métiers de la terre

Faire pousser des plantes, travailler la terre, vivre au grand air… Tous les métiers liés aux grandes cultures, à l’horticulture et la vigne.

Source : ANEFA Association Nationale pour l'Emploi et la Formation en Agriculture loganefa.gif 9 rue de la Rochefoucauld - 75009 Paris 01 46 07 37 25 www.anefa.org

Les formations pour devenir Agent de cultures légumières sous serres

Les formations existent en formation scolaire ou en apprentissage suivant les etablissements.

Voir toutes les formations possibles
    {{#element}}
  • {{type_label}}
    {{sub_titre}}

    {{eta_titre}}

  • {{/element}}
    {{#element}}

    {{titre}}

    {{adresse}}
    {{code_postal}} {{ville}}
    {{#horaires}}
    {{{horaires}}}
    {{/horaires}} {{#site_url}} {{/site_url}}

    {{zone_label}}

    {{#caracteristics}}

    Établissement {{ name }}

    {{/caracteristics}}
      {{#type_list}}
    • {{name}}
    • {{/type_list}}
    {{#languages_list}}

    Langues

    {{languages_list}}

    {{/languages_list}}

    {{section_européenne}}

    {{#activites_list}}

    Activités

    {{activities_list}}

    {{/activites_list}}



    {{/element}}

    Ces métiers peuvent aussi t’intéresser

    Yann ESNAULT - Agent arboricole à Champigny (Maine et Loire)

    Les méthodes de travail changent d’une année à l’autre et les techniques de production évoluent.

    Lire l’interview Yann ESNAULT - Agent arboricole à Champigny (Maine et Loire)

    Laurent MANAUTHON - Second d’exploitation en productions d’asperges à Boos (Landes

    Il me semble difficile de travailler dans un autre secteur lorsqu’on a connu le milieu agricole.

    Lire l’interview Laurent MANAUTHON - Second d’exploitation en productions d’asperges à Boos (Landes

    Sabrina BOUTTIER, Chef de cultures horticoles en Maine-et-Loire

    Je suis responsable d’une gamme de produits depuis l’arrivée des jeunes plants jusqu’à la préparation…

    Lire l’interview Sabrina BOUTTIER, Chef de cultures horticoles en Maine-et-Loire

    Dominique BOUHIER, Agent de pépinière en Vendée

    On intervient sur le choix des couleurs et la forme des végétaux. Je suis comme le Designer de l’arbre !

    Lire l’interview Dominique BOUHIER, Agent de pépinière en Vendée

    Thierry BOUTEILLER, Chef de culture pépinière en Vendée

    L’entreprise pour laquelle je travaille produit des jeunes plants de cultures ornementales.

    Lire l’interview Thierry BOUTEILLER, Chef de culture pépinière en Vendée

    Etablissement

    3 ans au lycée agricole :

    L'enseignement s'appuie sur métier et intègre des périodes de formation en entreprise. Ce diplôme peut aussi se préparer en apprentissage.

    SECONDE PROFESSIONELLE
    SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE
    CAPA

    PREMIÈRE
    PROFESSIONNELLE
    AGROÉQUIPEMENT

    TERMINAL
    PROFESSIONNELLE
    AGROÉQUIPEMENT

    BAC PRO
    AGROÉQUIPEMENT

    Etablissement

    3 ans au lycée agricole :

    L'enseignement s'appuie sur métier et intègre des périodes de formation en entreprise. Ce diplôme peut aussi se préparer en apprentissage.

    SECONDE PROFESSIONELLE
    SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE
    CAPA

    PREMIÈRE
    PROFESSIONNELLE
    AGROÉQUIPEMENT

    TERMINAL
    PROFESSIONNELLE
    AGROÉQUIPEMENT

    BAC PRO
    AGROÉQUIPEMENT