Mécanicien – affûteur

Mécanicien – affûteur

Le mécanicien affûteur est responsable du bon état des lames des outils de coupe de la scierie.

Les principaux employeurs sont les scieries. Le mécanicien-affûteur exerce son métier dans un atelier réservé à l’entretien des outils afin d’effectuer dans les meilleures conditions possibles les réparations nécessaires.

VOIR LES FORMATIONS VOIR LES DÉBOUCHÉS

NOMBRE D'ÉTABLISSEMENTS 65 voir les details

FORMATIONS 1

Quelles sont les missions ?

Le mécanicien-affûteur est responsable de l’outillage de la scierie et est chargé de contrôler l’état des outils de coupe nécessaires au sciage du bois. Il procède à leur remise en état.

 

 

Sa mission est à la fois préventive et curative :

 

 

• Il maintient les outils en état de marche et, le cas échéant, procède à leur réparation.

 

 

• Il assure l’entretien de la denture des lames et utilise pour ce faire différentes techniques pour les redresser, les affûter, les rendre plus rigides…

 

 

• Il peut également intervenir sur l’entretien et la maintenance des machines de coupe.

 

Les formations pour devenir Mécanicien – affûteur

Les formations existent en formation scolaire ou en apprentissage suivant les etablissements.

Voir toutes les formations possibles
{{#element}}
  • {{type_label}}
    {{sub_titre}}

    {{eta_titre}}

  • {{/element}}
    {{#element}}

    {{titre}}

    {{eta_sub_titre}}
    {{eta_titre_admin}}
    {{adresse}}
    {{code_postal}} {{ville}}
    {{#horaires}}
    {{{horaires}}}
    {{/horaires}} {{#site_url}} {{/site_url}}

    {{zone_label}}

    {{#caracteristics}}

    {{ name }}

    {{/caracteristics}}
      {{#type_list}}
    • {{name}}
    • {{/type_list}}
    {{#languages_list}}

    Langues

    {{languages_list}}

    {{/languages_list}}

    {{section_européenne}}

    {{#activites_list}}

    Activités

    {{activities_list}}

    {{/activites_list}}
    {{/element}}

    Compétences et qualités

    Ce métier nécessite de la concentration, de la précision, de la dextérité, de la rigueur, du sang-froid et le sens de l’organisation. Le mécanicien-affûteur est un professionnel capable de travailler dans l’urgence ; il doit savoir réagir et intervenir rapidement car toute la chaîne de production peut être immobilisée. L’affûteur est indépendant et autonome : c’est lui qui décide de la nature des opérations à effectuer.

    Les perspectives d'évolution

    Après plusieurs années d’expérience, l’affûteur peut évoluer vers un poste de responsable d’atelier. Il peut également prendre la direction d’un atelier d’affûtage spécialisé avec son propre circuit de ramassage des lames et des outils.

    Ce métier demande d’être réactif, méticuleux et précis.

    Ahmed - Affûteur

    En quoi consiste votre métier ?

     

    Je suis responsable de l’outillage de la scierie : je suis chargé de l’entretien des machines de sciage et de l’affûtage des outils de coupe (lames de scie, rubans). Le bois sale ou irrégulier abîme les lames et celles-ci doivent être régulièrement remises en état (vérification, affutage...) afin d’obtenir une coupe nette et redonner du tranchant.

     

     

    Quelles qualités ce métier demande t-il ?

     

     

    Ce métier demande d’être réactif, méticuleux et précis. Si l’outil de coupe n’est pas impeccable, on ne peut pas scier le bois. Ce travail demande beaucoup de précision et de patience.

     

     

     

    Maintenance

    AGROEQUIPEMENT

    Mécanique, électronique, robotique… L’agriculture est entrée dans une nouvelle ère grâce à la technologie et au numérique. Des métiers pour une agriculture de précision, connectée, performante et respectueuse de l’environnement.

    Source : ANEFA Association Nationale pour l'Emploi et la Formation en Agriculture loganefa.gif 9 rue de la Rochefoucauld - 75009 Paris 01 46 07 37 25 www.anefa.org

    Ces métiers peuvent aussi t’intéresser

    Boris DUCORNET, Mécanicien au sein de l'Entreprise Amourette à Etricourt Manancourt (80)

    Mon objectif premier est de faire tourner les machines et d’améliorer leur rendement.

    Lire cet article Boris DUCORNET, Mécanicien au sein de l'Entreprise Amourette à Etricourt Manancourt (80)

    Julien MARTIN - Inspecteur technique

    J’assure le lien entre le terrain et l’usine : je fais remonter les problèmes techniques et je participe à la mise en place des solutions.

    Lire cet article Julien MARTIN - Inspecteur technique

    Jean-Denis LIMOSIN - Responsable atelier, garanties et transports, Entreprise Depla

    Je suis fils d’agriculteur et j’ai toujours aimé la mécanique agricole.

    Lire cet article Jean-Denis LIMOSIN - Responsable atelier, garanties et transports, Entreprise Depla

    Thierry BARBE - Formateur technique

    Tout me plaît dans mon métier. J’aime son côté technique et la possibilité de voir en avant.

    Lire cet article Thierry BARBE - Formateur technique

    Fréderic PETIOT - Inspecteur Pièces de rechange

    J’aime l’autonomie de ce poste et sa polyvalence et j’aime particulièrement aller aux contacts d’autres personnes.

    Lire cet article Fréderic PETIOT - Inspecteur Pièces de rechange

    Ces univers peuvent aussi t’intéresser

    Etablissement

    3 ans au lycée agricole :

    L'enseignement s'appuie sur métier et intègre des périodes de formation en entreprise. Ce diplôme peut aussi se préparer en apprentissage.

    SECONDE PROFESSIONELLE
    SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE
    CAPA

    PREMIÈRE
    PROFESSIONNELLE
    AGROÉQUIPEMENT

    TERMINAL
    PROFESSIONNELLE
    AGROÉQUIPEMENT

    BAC PRO
    AGROÉQUIPEMENT

    Etablissement

    3 ans au lycée agricole :

    L'enseignement s'appuie sur métier et intègre des périodes de formation en entreprise. Ce diplôme peut aussi se préparer en apprentissage.

    SECONDE PROFESSIONELLE
    SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE
    CAPA

    PREMIÈRE
    PROFESSIONNELLE
    AGROÉQUIPEMENT

    TERMINAL
    PROFESSIONNELLE
    AGROÉQUIPEMENT

    BAC PRO
    AGROÉQUIPEMENT